La Blockchain, voici un mot qui vous est certainement familier si vous suivez de près ou de loin l'actualité des new tech et de ses innovations qui en découlent. Cette technologie est présentée comme un vrai game changer pour notre secteur.

Avant de vous exposer notre projet Blockchain qui va révolutionner l'investissement locatif, revenons tout d'abord sur cette technologie et à son potentiel d'innovation apporté au secteur de l'immo.


La Blockchain : une nouvelle pierre à l'édifice

L'immobilier est aujourd'hui l'actif financier le moins liquide. Qu'entendons-nous par cela ?

Que l'immobilier est verrouillé :

  • il est souvent bloqué sur plusieurs années
  • il n'est pas à la portée de tous : il y a en effet de hautes barrières financières à l'entrée
  • il n'est pas divisible, ni fractionnable
  • il évolue dans un marché fermé, opaque et local

Bref, l'immobilier est tout le contraire d'une action qui se trade en bourse.

La Blockchain a pour ambition d'avoir ce même effet sur l'immobilier, le libérer et le démocratiser à grande échelle. Par son registre encrypté, cette technologie a la capacité de représenter et transférer de la valeur (titres financiers, monnaies, brevets, votes, etc.), en peer-to-peer, à moindre coût, en une fraction de temps et sans limite géographique. Cette fonctionnalité a d'ailleurs été légalement reconnue par l'Etat français en 2018, par le biais de l’ordonnance n°2017-1674 - qualifiant la Blockchain comme légalement compétente pour représenter et transférer des titres financiers.


La tokenisation se prête parfaitement au secteur de l'immobilier


Lorsque nous parlons de tokeniser ou blockchainiser de l'immobilier, de fait, nous inscrivons des parts d'une société (actions, parts sociales) détenant de l'immobilier sur le registre de la Blockchain. De par cette inscription, nous digitalisons ces parts et les convertissons en de milliers de "tokens", aussi appelés "jetons". Chaque token confère ensuite à son détenteur des droits de propriété sur la société qui détient l’immobilier en question : des droits de dividendes et de votes.

Par ailleurs, ces tokens sont codés et conditionnés par des « smart contracts », définissant ainsi les prérequis nécessaires pour être transférés à une autre personne d'une éventuelle autre juridiction. Cette fonctionnalité programmable assure ainsi une circulation conforme du token sur un marché secondaire sans la nécessite d'avoir un organe central de contrôle.

L'intérêt ainsi de la tokenisation est que nous pouvons aisément diviser et échanger de l'immobilier par ce biais, pour un coût infime, en une fraction de temps et en respectant la réglementation en vigueur sur la circulation des titres financiers (KYC et AML par exemples).


La Blockchain, l’outil de demain pour démocratiser l’accès à l’immobilier et rendre la pierre liquide


Suite à la première 1ère tokenisation immobilière en Europe sur la Blockchain réalisé par Equisafe en juin 2019, et la mise en place de cette fameuse l’ordonnance n° 2017-1674, Masteos, Equisafe et Thésée Avocats Notaires mettent leurs expertises en commun pour démocratiser l’accès à l’immobilier locatif et permettre l’échange de tokens immobiliers.

Notre ambition est de créer la 1ère plateforme d’échange de biens immobiliers au monde, via la Blockchain. Permettre de fractionner et monétiser rapidement son parc immobilier, de le diversifier, de le recomposer, et ce en quelques clics.

En vue du développement de cette plateforme, nous réalisons une série de pilots "proof-of-concepts" dont le 1er qui aura lieu le 06 novembre 2019 au salon de renommé mondial RENT 2019 (Real Estate New Tech).

Petit teaser : cette 1ère démonstration révolutionnera l'accès à l'investissement par l'emprunt, et cela pour toute personne, CDI ou non.

masteos.com